Serpentine

Voici le premier modèle que j’ai fabriqué en 2007 et 2008. Eh oui, il m’a fallu 2 ans pour arriver à comprendre le fonctionnement de cette horloge et à la faire tourner correctement. Comme je n’avais pas l’intention de créer des horloges en série j’avais aussi conçu et fabriqué tous les outillages pour usiner les pignons.

 

Ce modèle n’étant pas ma création, mon point de départ a été l’achat d’une liasse de plans au créateur américain Jeffrey A. Schierenbeck. Ce modèle que Jeffrey a appelé Serpentine est basé sur « l’échappement à recul » de George Graham . Passer du Système Imperial anglais qui cause en « inches  » (en pouces) au système métrique n’a été qu’un jeu d’écritures. J’ai dès le début apportée une modification majeure en remplaçant le profil des pignons style « pignon de vélo » par le profil à « développante de cercle » avec correction pour les tous petits pignons. Pour les connaisseurs, le module des pignons est de 3.2 mm, ce qui m’a permis de ne pas trop m’éloigner du modèle original de la pendule. J’ai fait bien d’autres modifications disons plus mineures. Jeffrey recommandait un poids de 2 ou 3 livres (1 à 1.5 kg) pour faire tourner son modèle. 900 gr suffisent à faire tourner le mien malgré de nombreuses erreurs de calcul et de fabrication qui subsistent.

Le bâti vient d’une planche de noyer, plus vieille que moi que j’avais toujours vu dans le grenier au dessus de ma chambre d’enfant. Et toujours pas « cussonnée » !

Je trouvais ce premier essai encourageant et me sentais donc prêt pour affronter d’autres difficultés.

Ce article est également disponible en Anglais.