Pendule de Neptune

Voilà une autre fonction du phare marin. Il donne également l’heure des marées.

Neptune1

Il n’y a qu’une aiguille. Elle fait un tour complet de cadran en 12 heures 25 minutes et 12 secondes qui correspond à la moitié du jour lunaire théorique, à 2.4 secondes près ; je n’ai pas pu faire mieux. Mais ce n’est pas grave, vu que j’ai découvert que la durée des marées varie de plus ou moins 40 minutes environ dans l’année dû principalement à la trajectoire elliptique de la lune autour de la terre et à celle de la terre autour du soleil. Ouf ! Diviser 44712 secondes est possible par 23 grâce au diviseur bizarre type « ACBAR » visible au centre et aussi par 27.

Neptune2

Les pignons sont en buis. Les roues sont en contreplaqué de bouleau type aviation. Le bâti du phare est en orme éclairci. Le cadran et la lampe sont en bois exotique wengé (beau mais mange outils). Les écritures, l’aiguille et la lampe blanche sont en corne de bœuf.

 

 

Le mouvement est entrainé par un micro moteur tournant sur le secteur 220V.